Lettre d'info

Sorties en mer

Dessin du mois

Dessin du mois Itsas Arima.

Mettre le curseur sur l'image pour l'aggrandir

Sous l'eau, les mammifères marins privilégient l'ouïe, car le son s'y déplace 5 fois plus vite que dans l'air. C'est pour ça que la mélodie de Justin le requin arrivera plus vite à Joséphine la dauphine, que celle de Jojo l'escargot.

Archive des dessins

Derniers articles

Prochains évènements

Aucun évènement dans le calendrier

Mieux connaitre
pour mieux protéger

Itsas Arima est une association loi 1901 à but non lucratif dont l’objectif principal est de développer un programme de suivi des populations de mammifères marins des côtes basques et landaises. L’association est en partie animée par une équipe de biologistes soucieux de faire partager leurs connaissances. Itsas Arima est ouverte à toute personne partageant ses valeurs, chaque bénévole apportant sa contribution en fonction de ses compétences et disponibilités.

1. Suivi des populations des différentes espèces de dauphins

Les populations des delphinidés sont étudiées à travers 2 sorties en mer par semaine sur le Gouf de Capbreton. Après 2 années d’investigation, Itsas Arima pourra dès la saison 2016, déterminer l’abondance des différentes espèces de dauphins sur le Gouf. Pour ce faire, le navire balayera à chaque sortie le même transect (trajet).

Ces sorties sont réalisées en collaboration avec 2 navires :

  • Le Corsaire Basque (départ de Fontarrabie)
  • Le Brokoa qui appartient à l’association Itsas Begia (départ de Saint Jean de Luz).
Le Brokoa
Le Brokoa
Le Corsaire Basque
Le Corsaire Basque

Après avoir constaté que malgré l’histoire de la chasse à la baleine au Pays Basque, 90 % des populations locales (basques et landaises) et touristiques ignorent la présence des mammifères marins le long de nos côtes, Itsas Arima a décidé d’ouvrir ces excursions à ses adhérents afin de faire découvrir au grand public les richesses marines locales. Tout individu partageant les valeurs de l’association qui se résument en quelques mots « mieux connaître pour mieux protéger » peut y adhérer.

ALT
ALT

L’équipe d’Itsas Arima est en effet convaincue que personne ne reste insensible à une rencontre avec les cétacés et que permettre à tous d’observer dauphins et baleines dans leur milieu naturel est la meilleure solution pour attirer l’attention du public sur les problématiques environnementales et les menaces qui pèsent sur les cétacés (pollution, surexploitation des stocks). L’idée est également de lutter contre la captivité des mammifères marins et de montrer à tous qu’il est possible de les observer en les étudiant sans contribuer au business des parcs animaliers.

Actuellement Itsas Arima acquiert des données en mer d’avril à octobre grâce à la participation des adhérents aux frais de navigation. L’objectif est bien sûr d’étendre l’acquisition des données sur l’ensemble de l’année. C’est pourquoi, pour s’autofinancer, Itsas Arima organise divers évènements : randonnées pédestres, excursions en mer, concerts, soirées d’informations... Vous aussi aidez nous en adhérant à l’association ; comme nous le disons souvent, chaque pierre est utile !

2. Réseau National d’Echouage

ALT

Pendant la période hivernale, en tant que membre du Réseau National d’Échouage (RNE), Itsas Arima participe à la collecte des données sur les animaux échoués. Le littoral basco-landais représente 30 % des échouages nationaux. Ces données sont ensuite transmises à l’équipe de l’l’Observatoire Pelagis de l’Université de La Rochelle. Ces interventions sont importantes et constituent l’essentiel des informations sur les populations de mammifères marins de la façade Atlantique.

3. Suivi des populations des grands plongeurs

Itsas Arima a également pour objectif de développer un programme acoustique pour étudier la distribution temporelle des grands cétacés au large de nos côtes. Aujourd’hui, très peu d’informations sont disponibles sur la présence des Cachalots, Rorquals et Baleines à bec du Gouf de Capbreton. Itsas Arima souhaite donc poser des hydrophones fixes au large et détecter ainsi la présence de ces espèces sur une année complète. Ce type d’étude nécessite de gros budgets et doit être financé par des subventions publiques et privées. C’est pourquoi l’association s’adresse à tous pour la mise en œuvre de ce programme qui répondra à de nombreuses questions. Si vous souhaitez contribuer à ce projet, adhérer à notre association ou faire un don financier ou matériel, n’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou par tel au 06.84.41.90.57.