Lettre d'info

Sorties en mer

Sortie en mer du 11 août 2016

Dauphin commun (Delphinus delphis) observé lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphin commun

De forts vents thermiques et un souci technique sur la chaloupe nous ont conduits à reporter notre sortie de mercredi à jeudi. C’est donc sur le voilier que nous embarquons avec nos passagers, direction le Gouf de Capbreton.

Les conditions sont idéales mais une houle croisée malmène un peu certains de nos passagers. Le port de Capbreton est en travaux et les navires contraints de rester à quai ; très peu de bateaux sont donc présents aujourd’hui. Nous décidons de plonger rapidement notre hydrophone et de profiter du calme ambiant. Nous entendons rapidement des sifflements, droit devant nous. Nous sommes tous à notre poste, guettant l’horizon. Après une petite heure d’observation et toujours rien en vue, nous immergeons à nouveau l’hydrophone. Cette fois ci, nous entendons une grande quantité de sifflements. C’est très bon signe et tous nos passagers sont en alerte.

Sortie en mer du 7 août 2016

Dauphins communs (Delphinus delphis) observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphins communs

Cela fait longtemps que ça n’est pas arrivé mais aujourd’hui nous quittons le port de Fontarrabie sous un soleil radieux et aucun nuage à l’horizon !

Nous profitons de ces conditions idéales pour réaliser notre exposé sur le gouf et les espèces de cétacés, tous assis à l’avant du voilier. Nos passagers sont très attentifs et leur enthousiasme fait plaisir à voir !

Toute l’équipe est bien sûr très optimiste et nous nous attendons à croiser rapidement les premiers ailerons ; mais ce n’est pas le cas, après 2 écoutes à l’hydrophone, l’océan reste silencieux et aucun signe à l’horizon évoquant la présence des cétacés malgré des écoutes de très bonne qualité.

Sortie en mer du 27 juillet 2016

Observation d'un Dauphin commun (Delphinus delphis) lors d'une sortie d'Itsas Arima.
Dauphin commun

C’est avec le Corsaire Basque que toute l’équipe reprend la mer après 2 journées passées à terre. Les conditions météo sont une nouvelle fois différentes des prévisions avec une houle formée de 1.3 m mais nos passagers sont résistants, tous sur le pont, à guetter le moindre signe évoquant la présence des cétacés.

Ces derniers ne se font pas attendre ; après une petite heure de navigation, c’est un groupe d’une trentaine de dauphins communs qui surgit à côté du voilier pour nous accompagner vers le large. Nous ne les avions pas repérés avant, la houle diminuant nos capacités d’observation. C’est avec plaisir que nous observons le groupe, composé en grande partie de juvéniles, sauter devant la proue. Nous gardons notre cap et le groupe finit par s’éloigner vers d’autres horizons.

Sortie en mer du 24 juillet 2016

Observation d'un dauphin commun (Delphinus delphis) lors d'une sortie d'Itsas Arima.
Dauphin commun

Aujourd'hui, c'est sous une légère pluie que le corsaire basque quitte le port de Fontarrabie. Une houle légère et un vent levé qui nous permet de hisser la voile mais c'est un ciel noir qui nous attend à l'horizon et qui inquiète un peu l'équipage. Après une heure de navigation, les conditions ne s'améliorent pas et de nombreux moutons viennent perturber la surface et nos observations.

Sortie en mer du 20 juillet 2016

Dauphins observés lors d'une sortie d'Itsas Arima.

Après les fortes chaleurs de ces derniers jours, le temps est à l’orage mais les prévisions sont bonnes, nous avons donc validé notre sortie. à quai, c’est un peu inquiets par un ciel noir, que nous larguons les amarres.

Dès la sortie de la baie, c’est un fort vent et une houle formée qui freinent le brokoa et éclaboussent le pont avant. Heureusement l’horizon est plus clair et nous rassure quelque peu pour la suite de la journée. Il est toujours difficile de repérer les cétacés avec la mer du vent qui forme de nombreux moutons (écumes) sur la surface et nuit à nos détections. Nous sommes donc très concentrés, à l’affût du moindre signe. Après 2 heures de navigation, le vent faiblit enfin et les conditions d’observation s’améliorent. Quelques minutes plus tard, nous repérons des dauphins. De nombreux sauts à l’horizon, pas de doute, il s’agit des dauphins bleus et blancs, un groupe d’environ deux cents individus.