Lettre d'info

Sorties en mer

Sortie en mer du 14 août 2016

Dauphin commun observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphin commun

Aujourd’hui nous accueillons à bord des passagers qui sont déjà venus l’année dernière mais cette fois ci, ils sont en famille. Nous sommes ravis de passer à nouveau la journée avec eux.

Le ciel est magnifique et la mer des plus calme ; nous sommes donc pleins d’espoir pour la suite de la journée. Après une heure de navigation, nous apercevons un brouillard épais qui se dirige droit sur nous, ce qui n’était pas prévu par la météo. L’atmosphère change radicalement, nous avons l’impression d’être perdus au milieu de nulle part. La mer devient huileuse et la visibilité se réduit à quelques mètres...

Nous contactons le sémaphore pour en savoir un peu plus sur ce brouillard qui réduit très fortement notre probabilité d’observation. Inutile de préciser à nos passagers que dans ces conditions il faudra que les cétacés viennent à notre rencontre car nous sommes incapables de les repérer. Le sémaphore ne possède aucune information sur ce brouillard qui semble avoir surpris tout le monde. Le voilier est au ralenti et nous sommes tous concentrés afin de repérer la présence d’un autre navire à proximité.

Nous mettons une bonne demi-heure à sortir du brouillard et nous sommes tous enchantés de retrouver de bonnes conditions. Une question se pose néanmoins : le brouillard se situe juste en direction de notre transect donc soit nous conservons notre trajet habituel avec le risque d’une brume persistante, soit nous changeons de zone. Nous prenons la décision de ne pas suivre notre transect et allons exceptionnellement naviguer vers le nord.

Afin de faire le point et de savoir si des cétacés sont passés à côté de nous pendant notre traversée du brouillard, nous décidons de plonger notre hydrophone. Nous captons des sifflements en direction de notre transect et du brouillard ! Nous prenons le cap et ferons demi-tour si besoin avant le brouillard.

Dauphin bleu et blanc observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima. Dauphin bleu et blanc observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphins bleus et blancs

Nous repérons rapidement de l’écume à l’horizon. Nous nous approchons et apercevons des sauts. Vu leur comportement, nous pensons qu’il s’agit de dauphins bleus et blancs. En nous approchant, ce sont des petits groupes de dauphins communs qui viennent à notre rencontre ; parmi eux quelques dauphins bleus et blancs font également leur apparition. Nous apercevons toujours des sauts mais les dauphins bleus et blancs ne sont pas décidés à venir à notre rencontre. Les dauphins communs suivent un peu notre bateau mais nous comprenons vite qu’aujourd’hui nous ne sommes pas leur centre d’intérêt. Les groupes, d’une dizaine d’individus, sont éparpillés et constitués de quelques adultes avec des juvéniles. Il s’agit probablement des femelles restées dans la zone avec les petits pendant que les mâles sont plus au large.

Afin de ne pas déranger le groupe, nous décidons de ne pas rester plus longtemps dans la zone et reprenons rapidement notre cap. Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir plus de clichés des dauphins bleus et blancs pour la photo-identification ; ce sera pour une prochaine fois...

Dauphin commun observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima. Dauphin commun observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphins communs

Au fil de la journée, le brouillard au large semble se disperser. C’est un peu risqué mais nous souhaitons récupérer notre transect et nos zones habituelles où le trafic maritime est moins important et nos écoutes de meilleure qualité. Nous avons bien fait, le brouillard a disparu et nous croisons rapidement un nouveau groupe de dauphins communs qui, cette fois ci, sont d’humeur à s’amuser avec notre bateau. La luminosité s’est également nettement améliorée et c’est avec plaisir que nous les entendons siffler à la proue, certainement pour appeler leurs congénères qui répondent positivement à l’appel. Le voilier est maintenant escorté par une cinquantaine de dauphins.

Nous repérons plusieurs individus avec des marques significatives sur leur nageoire dorsale. Ils font donc l’objet de toute notre attention et de nos clichés !

L’heure du retour étant déjà arrivée, nous conservons notre trajectoire et une partie du groupe nous accompagne avant de finalement décider de rejoindre les autres.

Cette rencontre clôture cette journée atypique mais pleine de charme pendant laquelle le brouillard a dicté notre trajet et l’atmosphère à bord.

Diaporama

Pour agrandir le diaporama cliquer sur une photo