Lettre d'info

Sorties en mer

Balade découverte et Fête de la corniche

Le samedi 24 septembre, nous étions sur la plage de Guéthary avec des adhérents du magasin Nature et Découvertes pour une ballade découverte. La météo était avec nous et la matinée a été chargée en échanges et discussions autour des cétacés et de la chasse à la baleine au Pays Basque. Nous avons passé un agréable moment, les yeux bien sûr rivés sur le large, sait-on qu’une baleine en profite pour passer par là !

Malheureusement ces conditions estivales n’ont pas perduré jusqu’au lendemain pour la Fête de la Corniche. Rafales de vent et pluie au programme… Nous nous sommes rendus sur la route de la Corniche mais pour des raisons de sécurité nous n’avons pas pu monter de tente ni d’abri. Par conséquent nous avons été contraints de remballer notre matériel car nous ne pouvions le laisser exposé à la pluie. Nous avons évidemment été très déçus de quitter les lieux mais ce n’est que partie remise et nous espérons que la météo sera plus propice l’année prochaine !

Sortie en mer du 7 septembre 2016

Dauphins bleus et blancs observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphins bleus et blancs

Tous nos passagers à bord, le Brokoa sort du port sous un magnifique soleil vers un horizon lisse. Nous sommes ravis par ces magnifiques conditions et commençons à scruter l’océan dès la digue franchie.

Ce sont rapidement les thons qui attirent une nouvelle fois notre attention. Les bancs sont impressionnants et viennent perturber nos observateurs pourtant aguerris. Nous vérifions chaque signalement aux jumelles, pour le moment ce ne sont que les thons rouges. Ce spectacle nous accompagne pendant tout notre trajet jusqu’au Gouf.

Sortie en mer du 4 septembre 2016 et échouage d'un dauphin vivant

Dauphins bleus et blancs observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphins bleus et blancs

Pour cette première sortie de septembre, le ciel est dégagé et la mer prometteuse. Deux jours auparavant, nous avions été appelés pour un échouage de dauphin commun vivant. Malgré l’heure tardive, nous étions intervenus au plus vite. D’après les témoignages, des âmes bien intentionnées avaient tenté de le remettre à l’eau pendant 1h30. Malheureusement, le grand public n’est pas suffisamment informé sur les risques de contamination entre les cétacés, qui sont des mammifères, et l’Homme ainsi que du stress pour l’animal engendré par les manipulations et la foule. Un stress important peut favoriser l’arrêt respiratoire de l’animal. Juste avant notre arrivée, deux cents personnes entouraient l’animal et ce dernier a malheureusement succombé à cet échouage 5 minutes à peine après notre arrivée.

Sortie en mer du 17 août 2016

Dauphin commun observé lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphin commun

Nous repartons pour une nouvelle journée d’observation sur le Gouf. À peine sortis du port de Saint Jean de Luz, ce sont 2 ailerons qui attirent notre attention. Nous venons à priori de croiser un requin. Nous ne sommes pas des spécialistes des requins mais d’après l’espace entre les deux ailerons nous savons simplement qu’il s’agit d’un individu de petite taille. Nous sommes néanmoins surpris par cette observation car nous n’observons que très rarement des requins.

La mer est un peu agitée et des vagues viennent perturber nos observations mais peu de temps après nous croisons deux dauphins. Nous apercevons uniquement leur nageoire dorsale ; les individus ne nous prêtent pas attention et continuent leur route. Ces observations sont de bon augure pour la suite de la journée.

Sortie en mer du 14 août 2016

Dauphin commun observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Dauphin commun

Aujourd’hui nous accueillons à bord des passagers qui sont déjà venus l’année dernière mais cette fois ci, ils sont en famille. Nous sommes ravis de passer à nouveau la journée avec eux.

Le ciel est magnifique et la mer des plus calme ; nous sommes donc pleins d’espoir pour la suite de la journée. Après une heure de navigation, nous apercevons un brouillard épais qui se dirige droit sur nous, ce qui n’était pas prévu par la météo. L’atmosphère change radicalement, nous avons l’impression d’être perdus au milieu de nulle part. La mer devient huileuse et la visibilité se réduit à quelques mètres...