logo facebook

9 septembre 2018

Mission The Ocean Cleanup

Aller à l'article

6 septembre 2018

Une négociation historique pour protéger les océans s’ouvre à l’ONU

Aller à l'article

27 août 2018

Un lundi avec les Globi

Aller à l'article

Sorties en mer. Pour réserver les sorties en mer contacter Explore Océan : www.exploreocean.fr

Dossiers science

Mode de vie

Les mésoplodons dans le Golfe de Gascogne

Mésoplodon de Sowerby observé lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Mésoplodon de Sowerby

Les mésoplodon de Sowerby sont des baleines à bec endémiques à l’Atlantique Nord ; leur distribution s’étend de la Norvège aux Açores avec des échouages plus nombreux le long des côtes britanniques et de la Mer du Nord (McLeod et al.,2006). De 1998 à 2004, lors des traversées de la Baie de Biscaye par les Ferries reliant l’Angleterre et l’Espagne, une seule observation de Mesoplodon de Sowerby a été recensée sur des fonds supérieurs à 2000 m (Kizkia et al, 2006). Les individus que nous avons observés se trouvaient sur des fonds de 600 m, sur le talus du Gouf de Capbreton. Cette observation est rare ; néanmoins une autre observation de Mesoplodon a été réalisée sur le plateau continental en Irlande durant les campagnes SIAR (O.Cahdla et al 2004).

Mésoplodons de Sowerby.
Mésoplodons de Sowerby

La présence de ces individus sur le talus peut certainement s’expliquer par leur régime alimentaire. Peu d’informations sont disponibles sur cette espèce mais quelques échouages ont permis d’estimer les principales proies de ces baleines à bec. L’analyse des contenus stomacaux de 3 Mésoplodons de Sowerby échoués sur la façade atlantique en 2007 et 2008 a révélé que ces individus se sont nourris essentiellement de petits poissons (masse corporelle inf à 10g) appartenant à la famille des Gadidés, de merlan bleu et de Tacaud. Les crabes (polybius sp.) représentent également une part importante de leur alimentation (33%) (Spitz et al.,2011). Ces poissons sont présents sur le talus du Gouf de Capbreton. Il est donc fort probable que les individus que nous avons observés aient quitté leur habitat préférentiel pour se nourrir sur des zones de profondeur moins importante. D’après ces analyses, la niche écologique des Mésoplodons de Soweby ne se chevauche avec aucune autre espèce de cétacés, il n’y aurait donc pas de compétition entre les Mésoplodons et les autres espèces. C’est également intéressant de souligner que leur régime alimentaire les rend vulnérables vis-à-vis des pêcheries et surtout de la Palangre qui vise également les mêmes espèces cibles.

Sources

McLeod et al.,2006.
Colin D. MacLeod, William F. Perrin, Robert Pitman, Jay Barlow, Lisa Ballance, Angela d’Amico, Tim Gerrodette, Gerald Joyce, Keith D. Mullin, Debra L. Palka et Gordon T. Waring : Known and inferred distributions of beaked whale species (Cetacea: Ziphiidae) - Télécharger l'étude en PDF.

Kizkia et al, 2006.
Jeremy Kiszka, Kelly Macleod, Olivier Van Canneyt, Dylan Walker et Vincent Ridoux : Distribution, encounter rates, and habitat characteristics of toothed cetaceans in the Bay of Biscay and adjacent waters from plateform of opportunity data, 2006 - Voir et télécharger l'étude.

O.Cahdla et al 2004.
Oliver Ó Cadhla, Mick Mackey, Natacha Aguilar de Soto, Emer Rogan et Niamh Connolly : Cetacean distribution and abundance (télécharger en PDF - 10,8 Mo).

Spitz et al.,2011.
Spitz Jérôme, Cherel Yves, Bertin Stéphane, Kiszka Jeremy, Dewez Alexandre et Ridoux Vincent : Prey preferences among the community of deep-diving odontocetes from the Bay of Biscay, Northeast Atlantic, 2011 - Voir et télécharger l'étude.

Nos partenaires

Logo du CPIE divttoral Basque.
Logo de l'association Itsas Begia.
Logo d'Explore Océan.
Logo de la fondation Nature et Découverte.

Devenir partenaire