logo facebook

9 septembre 2018

Mission The Ocean Cleanup

Aller à l'article

6 septembre 2018

Une négociation historique pour protéger les océans s’ouvre à l’ONU

Aller à l'article

27 août 2018

Un lundi avec les Globi

Aller à l'article

Sorties en mer. Pour réserver les sorties en mer contacter Explore Océan : www.exploreocean.fr

Voici la nouvelle version de notre site.

Quelques petits changement de mise en forme et une réorganisation de certaines rubriques.

Fiches espèces

Latin: Dermochelys coriacea
Basque: Laut dortoka ou laute dortoka
Espagnol: Tortuga laúd
Embranchement: Chordata
Classe: Reptilia
Ordre: Testudines
Famille: Dermochelys
Tortue luth (Dermochelys coriacea)

C'est la plus grande des tortues marines et également la seule à ne pas posséder d'écailles kératinisées sur sa carapace. en effet, cette dernière est constituée d'une peau.

Fréquente dans tous les océans, elle est parfois rencontrée dans notre région. Un spécimen a d'ailleurs été pêché par l'Arc-en-ciel de Capbreton et est aujourd'hui exposé au musée de la mer de Biarritz grâce à une étroite collaboration entre les pêcheurs professionnels et le GEFMA (Groupe d'Étude de la Faune Marine d'Atlantique). Un autre spécimen avait été trouvé, prise dans des filets, à 200m de la Plage de La Digue à Tarnos (40). Elle est emmenée sur la plage par les pompiers, puis relâchée après l'intervention de l'association Hegalaldia (voir l'article sur leur site). La présence de ces deux individus sur nos côte est pour l'instant inexpliquée, s'agit-il d'individus égarés ou ayant suivi des groupes de méduses ?

Les lieux de pontes de cette espèce sont bien identifiés (voir la carte ci-dessus). Des études sont d'ailleurs en cours pour déterminer les routes migratoires de cette espèce.

Sons émis par l'animal, sur la plage, en fin de ponte :

Alimentation:

La méduse constitue la majeure partie de l'alimentation de la tortue luth, mais elle peut également se nourrir de salpes, de poissons, de crustacés, de calmars, d'oursins et même de certains végétaux, dont des algues (surtout consommées par les jeunes spécimens).

Les tortues n'ayant pas de dents et les méduses étant difficiles à déchiqueter, les scientifiques se sont demandé comment les tortues luth pouvaient s'alimenter avec ces animaux. On a découvert que l'œsophage de la tortue luth, tapissé d'épines, avait pour fonction le dépeçage des proies.

Habitat et répartition:

Comme les tortues luth ne s'approchent des côtes que pour pondre et préfèrent les grands fonds, elles sont qualifiées de pélagiques.

Repartition de la Tortue luth (Dermochelys coriacea)
  • Fond bleu : présence de tortues luth.
  • Point jaune : lieux de ponte secondaires.
  • Point rouge : lieux de ponte principaux.
Poids et taille:
  • Poids : en moyenne 500 kg
  • Taille : environ 180 cm
Statut de conservation UICN:
Statut UICN - VU (Vulnerable) : vulnérable. Haut risque de mise en danger.

VU (Vulnerable) : vulnérable. Haut risque de mise en danger.

Plus d'info sur l'UICN et les catégories.

Voir sa fiche sur le site de l'UICN.

Plus d'info sur l'UICN et les catégories.

Source
  • Texte : Itsas Arima.
  • Photo : U.S. Fish and Wildlife Service Southeast Region (licence CC BY 2.0).
  • Fichier audio : Philippe Kurlapski (licence CC BY 2.5).
  • Image de comparaison : Steve Garvie (licence CC BY 2.0).
  • Carte de répartition : Pïnpin (licence CC BY-SA 3.0).
  • Nos partenaires

    Logo du CPIE divttoral Basque.
    Logo de l'association Itsas Begia.
    Logo d'Explore Océan.
    Logo de la fondation Nature et Découverte.

    Devenir partenaire