Lettre d'info

Sorties en mer

Photo identification des grands dauphins 2016

Grands dauphins observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Grands dauphins (photo : Julie Stiglio)

Malgré un océan clément au mois de décembre, nous n’avons pas pu sortir en mer, à notre grand regret, faute de bateau disponible. La baleine de Getaria laisse pourtant supposer que les grands cétacés sont encore présents sur le Gouf et cela ne fait qu’accroitre notre frustration ! Néanmoins nous sommes sortis en novembre et la récolte de données fut très bonne. Nous avons croisé toute la journée des groupes de grands dauphins, très intéressés par notre bateau et prêts à nous suivre plusieurs heures. Nous en avons profité pour remplir toutes nos cartes mémoires de nageoires dorsales et de magnifiques clichés de dauphins sous de beaux couchers de soleil.

La saison 2016 a été très fructueuse pour l’identification des grands dauphins. Nous avons en effet identifié 192 individus. Parmi eux nous avons croisé seulement 2 individus à plusieurs reprises. Nous sommes très satisfaits car c’est la première année que nous suivons le transect et nous avons déjà catalogué beaucoup de grands dauphins.

S’agit-il de population sédentaire effectuant des migrations saisonnières sur le Gouf ? S’agit-il uniquement de dauphins de passage ? La poursuite de notre transect et de notre travail de photo-identification permettra à long terme de répondre à ces questions.

Le nombre de dauphins catalogués cette saison est comparable à celui de la méditerranée où le programme GDEGeM (Grand Dauphin Etude et Gestion en Méditerranée) a permis d’identifier 236 dauphins cette année. Il faudra bien sûr le confirmer les années suivantes mais cela laisse présager que nous avons de grands groupes de grands dauphins sur le Gouf de Capbreton. Pour comparaison, la population de grands dauphins de l’Ile de Sein comptabilise 40 individus et celle de l’ile de Molène 60 individus. Le GECC (Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin) en a identifié 442 en Manche.

Il est très important pour nous de récolter des données toute l’année d’une part pour la distribution temporelle des espèces mais aussi pour compléter notre catalogue de photo-identification. En une seule sortie, nous pouvons identifier une centaine d’individus lorsque les conditions sont optimales et les animaux coopératifs. Nous espérons donc que la chance sera de notre côté dans les semaines à venir, que la météo sera bonne et que nos bateaux seront disponibles...

Une petite partie des photos identifications d'Itsas Arima.
Une petite partie de nos photos identifications